#1141
Cath MELIN

Sujet déjà abordé. On n’empêchera jamais un imbécile de rouler vite, même en mettant toute la ville sous limitation à 30km/h.
Concernant le fait d’utiliser la voiture que pour « nécessité absolue », il faut aussi respecter le droit de circulation et le choix des uns ou des autres de conduire son propre véhicule en dehors des zones piétonnes ou interdites à la circulation. Cela s’appelle la liberté individuelle.