Ce sujet a 6 réponses, 1 participant et a été mis à jour par Marianne Seck, il y a 1 an et 3 mois.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #843
    Anne JUTTIER NOEL

    Inciter les habitants à utiliser le compostage pour les déchets organiques et mettre en place une tarification incitative pour limiter le ramassage des poubelles et inciter fortement les Beauvaisiens à réduire leur déchet.
    Valoriser la consigne chez les commerçants et soutenir toutes les alternatives Zero Déchet du Beauvaisis pour aider les habitants à modifier leur habitudes pour plus de sobriété dans leur mode de consommation.

    #857
    Favotti Véronique

    👍

    #864
    Laurence

    Oui,,,, développer le nombre de composteurs qui sont actuellement au nombre de 3 si je ne me trompe,,,,, gérés par l’association, qui pourrait être soutenue plus activement (en attente de pancartes) par LE partenaire incontournable : la ville ! 😉 😊 🏙️💚👍🏻

    #906
    Marianne SECK

    Oui les composteurs partagés, gérés par Collembole, sont toujours « expérimentaux » selon les termes de l’Agglo…
    Et pourtant, ils sont plébiscités par les habitants !
    C’est un gros travail d’investissement de l’association qui se repose beaucoup sur le bénévolat…
    Il faut absolument que la ville les prennent en charge, et ce n’est pas un gros entretien : ajout de structurant (feuilles mortes en automne), mélange trimestriel, prélèvement du compost pour les fleurs à proximité et les jardins partagés, entretien des bacs si besoin…
    Cela permettra à l’association de développer d’autres composteurs « expérimentaux », ou la ville peut aussi développer cela dans le service « Espaces Verts ».
    Cela, couplé avec une taxe qui incite à diminuer les déchets dans la poubelle traditionnelle.

    #915
    A. Liliane

    et pourquoi une taxe ? l’écologie doit-elle obligatoirement liée à des taxes ? vous pensez aux gens qui vivent en appartement et n’ont pas d’espaces pour mettre des composteurs à proximité ? Beauvais n’est pas uniquement bourgeoise, pensez un peu aux autres !

    #939
    Anne JUTTIER NOEL

    La tarification incitative n’est pas une taxe mais le paiement au réel de l’usage que chaque foyer aura du service de ramassage de la poubelle traditionnelle. En règle générale, une ville compte une certains nombres de ramassage par foyer et si le foyer sort sa poubelle plus de fois que pré vu au forfait, il paye un supplément pour son usage supplémentaire du service. Chaque foyer est évalué en fonction du nombre d’habitants, du type d’habitat etc.
    Pour que cette démarche soit équitable, il faut que les bons gestes et les alternatives soient mises en place dans la ville avant la mesure de tarification incitative; par exemple, il faut que les composteurs collectifs ou le ramassage des déchets alimentaires en porte à porte soit déjà existant ou que des ateliers de sensibilisation aux produits ménagers écologiques aient été proposé dans tout les quartiers etc.

    Bref, c’est un énorme boulot de mise en place mais ça porte vraiment ces fruits quand une ville s’y implique totalement (Roubaix est un bel exemple) !

    #961
    Marianne Seck

    Il y a un composteur partagé à Saint Jean, un à Saint et un à Argentine.
    Et les gens qui vivent en appartement les utilisent avec plaisir.
    C’est possible ! 😊

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Le forum ‘La fabrique à idées’ est fermé à de nouveaux sujets et réponses.