Ce sujet a 2 réponses, 1 participant et a été mis à jour par hermel sandrine, il y a 1 an et 3 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #1095
    hermel sandrine

    parfois on condamne des gens à faire de la prison alors que si au contraire on leur faisait faire des travaux d’intérêt général alors on pourrait justement pallier à certains manques à cause de pas assez d’emplois et de budgets
    exemples:
    nettoyer les rues les forêts les décharges sauvages les abords des routes
    repeindre les façades des immeubles monuments et usines abîmées et nettoyer sites abandonnés voire même les reconstruire
    nettoyer les cages dans les refuges pour animaux
    en gros les faire travailler dans des domaines qui hélas manquent cruellement de main d’oeuvre car souvent ce sont des domaines ingrats et mal rémunérés donc le faire faire à des repris de justice serait peut être plus juste et laisser les postes plus intéressants et moins ingrats aux gens honnêtes
    on devrait être plus regardant sur les peines de justice car hélas il y’a trop de personnes qui ne craignent pas la prison et encore trop qui hélas ressortent en devenant encore plus dangereux qu’avant la prison parfois est pire pour certaines personnes et conduit trop souvent à de la récidive dans beaucoup de domaines

    #1097
    MD

    Pour information, les délinquants multi-recidivistes purgent des peines de prison et sont également condamnés à des travaux d’intérêt général.
    Penser que certains ne craignent pas la prison ; les phénomènes du passage à l’acte sont beaucoup plus complexes.
    L’intérêt est avant tout de prévenir la délinquance et de lutter contre la récidive.
    Je ne ferais pas ici un cours.
    Mais cela passe oar la détection précoce du décrochage scolaire, l’intervention de l’éducation spécialisée….
    Selon l’outil de prévention de la délinquance : RBR risque-besoins-receptivité : les liens familiaux, sociaux et l’insertion sont des éléments de prévention.
    Donc les mauvaises personnes et les bonnes personnes, me laisse perplexe !!! Et par ailleurs, il n’existe pas de travail ingrat. Tout travail est gratifiant pour un individu, cela veut dire : utilité sociale et estime de soi en gagnant son salaire.

    #1099
    hermel sandrine

    je pense que hélas l’insertion est un domaine bien compliqué et l’on voit clairement qu’actuellement nous assistons à une montée en puissance de beaucoup de problèmes liés à la délinquance et malheureusement même si en effet cela devrait être les liens familiaux et sociaux qui permettent de lutter hélas cela ne fonctionne pas toujours et de plus parfois les familles ne savent même pas que leurs proches sont soit des meurtriers soit des violeurs soit des personnes sadiques ou sociopathe voire psychopathe ou des radicaux bref le système actuel a ses limites la preuve en est on a énormément d’actes commis partout dans le monde que l’on n’a pas vu venir donc je suggérais simplement d’utiliser les personnes qui commettent des actes répréhensibles pour faire des travaux qui sont souvent difficiles et surtout sur lesquels il n’y a pas assez de budgets pour embaucher des personnes comme en effet la propreté de notre pays par exemple je ne pense pas dire du mal en espérant que l’on utilise des criminels pour pallier au manque de personnel dans certains domaines qui sont difficiles car même si tout emploi est gratifiant hélas l’état n’a pas l’argent pour embaucher plus de monde et payer plus donc faire travailler les prisonniers serait une alternative qui permettrait d’avoir de la main d’oeuvre utile pour tous et en plus les prisonniers auraient une activité participative au pays et apprendraient en même temps à travailler dur pour vivre et pourraient payer leurs crimes en se rendant utiles mais ce n’est qu’une suggestion

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Le forum ‘La fabrique à idées’ est fermé à de nouveaux sujets et réponses.