Ce sujet a 3 réponses, 1 participant et a été mis à jour par Cath MELIN, il y a 1 an et 2 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #1136
    hermel sandrine

    créer un centre d’urgence sociale pour les personnes battues par leurs conjoints ou leurs famille ainsi que les personnes violées avec un hébergement et une ligne téléphonique d’écoute et de conseils afin de les protéger de les héberger en urgence et de les aider dans leurs démarches en association avec la police la ville et la justice
    ne pas attendre les décisions du gouvernement pour agir car il s’agit d’urgences que l’on connait depuis longtemps mais hélas depuis longtemps les gens parlent mais personne n’agit donc prendre les devant et faire un centre d’accueil d’urgence qui non seulement allégera un peu le travail de la police (qui ne peut pas toujours protéger ces personnes en permanence ni les héberger) mais cela permettra aussi de créer des emplois au sein de la ville et montrera aussi que la ville s’investie pour les victimes de manière optimale concrète et immédiate

    dans ces centres présence de personnel formés sur place ou ayant déjà des compétences:
    assistants sociaux et personnes à former pour recueillir le plus d’information aussi bien au centre que par téléphone,avocats et conseils juridiques,maîtres chiens pour la sécurité du centre et ligne directe avec des policiers de la ville pour intervenir dans les cas les plus graves et personnel pour le ménage et les repas ,de conseils pour le quotidien et présence de personnes pouvant appeler des employeurs qui pourraient engager les victimes rapidement afin qu’elles puisse s’en sortir vite financièrement si jamais ce sont des personnes qui n’ont pas d’emplois
    en bref créer un centre en plein cœur de la ville serait vraiment une belle initiative et prouverait que la sécurité pour tous est une priorité et cela serait source d’emplois orientés vers l’humain

    #1140
    Cath MELIN

    Il existait un (peut-être d’autres dont j’ignore l’implantation) centre d’urgence qui accueille les femmes battues (et leurs enfants) tout proche du centre-ville. Je ne pense pas qu’il ait été fermé. S’il existe toujours, il y a tout un tas d’offres de services divers pour aider ces femmes.
    Après, un employeur qui embaucherait de suite, c’est mission quasi impossible, soyons réalistes.

    #1143
    hermel sandrine

    si aucun employeur n’embauche de suite alors dans ce cas autant ne plus parler du chômage et laisser les choses continuer et ne rien faire évoluer un peu comme les violences depuis des années

    je suis optimiste et je pense que justement il y’a des choses à faire et vite donc je tente de donner des idées afin que la ville puisse s’en servir à bon escient pour tous d’où mon idée parmi beaucoup d’autres pour non seulement lutter contre les injustices le chômage mais aussi pour améliorer la vie de tous et si parfois cela semble difficile il faut peut être malgré tout tenter plutôt que de continuer sans rien changer ou de se contenter à faire des débats interminables qui souvent ne donnent pas grand chose et ne font que aggraver les situations

    #1147
    Cath MELIN

    Il y a des patrons qui ne peuvent pas embaucher du tout, vous savez… Ce n’est pas de la mauvaise volonté de leur part, mais une impossibilité, simplement si j’ose dire.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Le forum ‘La fabrique à idées’ est fermé à de nouveaux sujets et réponses.